• Je lutte contre la pollution de l'air intérieur •

 

Respect de l’environnement et de notre santé sont intimement liés. Les produits nocifs pour notre santé le sont généralement aussi pour la nature.

La pollution de l’air intérieur serait 10 fois plus pollué que l’air d’une autoroute ! Les principaux polluants sont les Composés Organiques Volatiles (COV) (formaldéhyde, solvants organiques, éthers de glycol, hydrocarbures...)

Leur provenance est variée : les produits ménagers toxiques, les colles, les peintures, les paerfums chimiques, les bougies et encens … A noter que les COV sont cancérigènes. 

On y pense plus rarement, mais les produits utilisés pour la fabrication de produits neufs (en particulier les meubles et les tissus) émettent souvent des substances toxiques pour notre santé. Certaines personnes ont développé des allergies au contact de leur nouveau meuble sans que l’on ne sache précisément quel composé en est la cause. Les retardateurs de flamme en particulier ont fait parler d’eux. Ils sont ajoutés à certains meubles rembourrés, textiles, mousses synthétiques, matériels électroniques… L’Agence National de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses) publiait en 2015 les résultats de leurs recherches : les retardateurs de flamme utilisés depuis des dizaines d’années sont composés de produits cancérogènes, perturbateurs endocriniens, toxiques pour la reproduction (pour en savoir plus)

Les ondes et champs électro-magnétiques sont eux aussi la source de maladies potentielles. En 2013, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les champs électromagnétiques hyperfréquence de la téléphonie, du Wifi et du Bluetooth comme étant « peut-être cancérigène pour l’Homme » (pour en savoir plus)

En d’autres termes, toutes ces sources de pollution ont un impact néfaste direct sur votre santé et sur votre « bien vivre » chez vous, et plus encore sur la santé de vos enfants. Voici quelques solutions pour amoindrir ce taux de pollution : 

  • Aérer 10 minutes tous les matins et tous les soirs pour renouvelle l’air intérieur (aérer tout de suite après avoir allumé une bougie, si ce n’est en même temps qu’elle se consume) ;

  • Les produits de seconde main ont normalement libéré la majorité des Composés Organiques Volatiles (COV) qui les composent, ils sont donc plus safe. En optant pour des produits éco-responsables, vous vous assurez également qu’ils soient peu émetteurs, voire pas du tout, de COV ;

  • Adopter des produits ménagers écolos fait maison ;

  • Eteignez votre ordinateur, désactiver le Wifi et le Bluetooth lorsque vous ne vous en servez pas, mettez votre téléphone en mode avion la nuit. Il existe aussi une option qui permet de désactiver le wifi quotidiennement sur une plage horaire désirée.


Pour aller plus loin : Pollution de l’air intérieur par Notre-planete.info

Avec-vous déjà constaté des effets néfastes de la pollution intérieure ? Quelles sont vos astuces pour les amoindrir ?