• Je me débarrasse avec joie •

 

Ce n’est pas parce que vous avez chez vous des objets inutiles en surplus qu’ils ne le sont pas pour quelqu’un d’autre. Nous pouvons nous en séparer avec l’idée joyeuse que nous leur offrons la possibilité de trouver leur place ailleurs et de répondre au besoin de quelqu’un d’autre. 

Je vous propose de mettre en place 3 cartons : 

  • À JETER : tout ce qui ne pourra plus servir, ce carton sera ensuite à trier papier et carton / plastique / verre / poubelle de déchets standards

  • À DONNER : vous confiez avec joie ces objets à une association avec l’idée qu’ils serviront à quelqu’un dans le besoin

Vous pourriez aussi avoir envie de transmettre certains objets à une amie ou un membre de votre famille parce que vous savez que cela pourrait lui servir.

  • BROCANTE / VENTE EN LIGNE : on y met souvent tous ces objets qui ont encore une valeur sentimentale ou financière à nos yeux. Ce carton est une forme d’espace tampon puisqu’il nous laisse une dernière marge de manœuvre rassurante pour rattraper in extremis cet objet dont on n’est finalement pas encore prêt à se séparer.


 

MORCEAU DE VIE

Je me souviens de cette brocante ou cette jeune femme s’est arrêtée fixement sur la lampe que j’avais tant aimée mais qui ne me correspondait plus. Elle est restée sans parler quelques instants, un sourire aux lèvres, et s’est enfin exprimée « j’ai rarement un coup de cœur, mais là j’en ai un pour cette lampe ». Je voyais dans ses yeux qu’elle avait le sentiment d’avoir trouvé un petit trésor qui allait la remplir de joie pour un moment, et moi donc !

 

Pour aller plus loin : Le grand tri

Racontez-nous, qu’avez-vous fait de ce surplus ?