• Je prends le réflexe d’acheter d’occasion •

 

Vous êtes peut-être déjà en train d’ajouter quelques uns de vos objets sur un site de vente d’occasion, ou de les entasser dans le carton « vide grenier », ou encore « à donner ». Vous leur offrez ainsi une seconde vie auprès de quelqu’un qui en aura plus besoin que vous à ce moment là.

Inversement, acheter de seconde main est une belle façon de répondre à votre besoin ou envie du moment sans polluer. En plus d’être une alternative écologique, on peut vraiment y faire de belles affaires, à condition d’y consacrer un peu de temps. Le temps de trouver nos petits trésors, la perle rare. Cette petite aventure qui donnera encore davantage de corps et d’histoire à l’objet.

On a beau savoir que la seconde main est l’alternative écolo par excellence, prendre le réflexe de jeter un œil dans les vides greniers, les ressourceries, les Emmaus ou sur les sites de seconde main en priorité est une habitude qui nécessite parfois un peu de temps avant de devenir un réflexe. Pourtant, on y trouve de tout ! Du vieux, du neuf, de la marque, du vintage, du moderne… il y en a pour tous les goûts. 

Il paraitrait qu’il faut 21 jours pour instaurer une habitude. Alors, pourquoi ne pas écrire sur un post-it plusieurs sites d’achat/vente d’occasion (Leboncoin, Facebook Marketplace, Selency…) à accrocher sur le frigo par exemple. Les avoir sous le nez les inscrira dans votre inconscient.

Vous pouvez aussi vous abonner à des « recherches » spécifiques dès aujourd’hui sur Facebook Marketplace, mettre un lien vers Leboncoin sur votre bureau, vous abonner à la newsletter de sites d’occasion, suivre plusieurs comptes de deco de seconde main sur Instagram… afin d’assurer quelques rappels et familiariser ces sites à votre inconscient.


 

MORCEAU DE VIE

Pour ma part, j’en ai plein des histoires d’objets d’occasion. Il y a par exemple cette table et ces chaises de rêve de marque à un prix dérisoire pour quelques rayures, dégotés sur Leboncoin avant notre déménagement. Ce vieux banc en bois que j’avais trouvé sur Leboncoin, or la dame déménageait et se séparait également d’un autre objet que je cherchais à ce moment là : un meuble à chaussure mural blanc (Ikea en plastique certes, mais d’occasion, le plastique est permis). Il y a aussi la bâche du mobilier de jardin : recherche Leboncoin, annonce parue 20 minutes plus tôt, coup de fil, aller-retour, et l’affaire était résolue en moins d’1h ! Chaque objet chiné a sa petite aventure, parfois épique, parfois drôle, parfois sans chichi, mais toujours une histoire particulière. Je me suis aperçue que j’aimais mille fois plus un objet d’occasion pour l’histoire que nous partageons ensemble, plutôt qu’un achat neuf. Aujourd’hui, en matière de déco, je consomme 80% d’occasion, et 20% de neuf (quand je ne trouve pas mon bonheur d’occasion). 

 

Pour aller plus loin : Chiner, ou donner du sens à son mobilier par Greenmoods. Vous y trouverez quelques photos de la jolie maison qu’Aurélie, passionnée par la chine, a décoré et meublé avec des objets de seconde main.

Et vous, quelles sont vos proportions de consommation occasion/neuf ?